Smartphones

Prise en main/ Revue- Vernee Apollo Lite

Capture12

Nous sommes heureux de vous présenter le tout nouveau et tant attendu Vernee Apollo Lite (nous croyons dans le potentiel de cette marque qui vise du bon et efficace).
Un modèle vraiment pas dénué d’intérêt car pour un prix abordable Vernee avait annoncé un modèle beau, efficace et puissant.
Alors commençons la présentation.

La boîte

La boîte fournie par Vernee est dans le même esprit que cell qui protège le Thor mais avec une matière beaucoup plus agréable à l’oeil et au touché (façon velours).
Vernee vous donne le minimum, c’est à dire un chargeur et un câble usb/usb Type-C rangé de façon très ordinaire et pas franchement digne d’un modèle orienté milieu/haut ainsi que l’outil habituel permettant d’ouvrir les 2 tiroirs à SIM/SDCard
Le chargeur a une sortie de 1.5A.

 

Le Design

Un design qui suit la tendance actuelle sans fioritures, simple et que je trouve personnellement assez classieuse.
Seul point au tableau, la coque arrière alu qui glisse dans les mains, attention à la casse car même si la dalle avant est équipé d’un verre Gorilla Glass 3 cela n’évitera pas la casse 🙁
Une face avant totalement noire, pas de boutons tactiles, juste la caméra visible (capteurs et led de notification à peine visible).
Pour la face arrière, caméra et scanner d’empreintes sont l’un au dessus de l’autre et de même dimension, flash led deux tons sur le côté gauche de la caméra.
Point originale de cette version dîtes de couleur noir, sa couleur qui j’appellerais marron glacé.

Le côté droit contient classiquement les boutons Power et Volume tandis que sur le côté gauche vous trouverez deux tirois au lieu d’un seul contenant tous les encoches nécessaires à l’installation des cartes sim et/ou SdCard.
Mais attention, ce sera malgré tout deux cartes sim OU une carte sim + la carte SD.

Le dessous du Apollo Lite contient le poste usb Type-C ainsi que les trous permettant de laisser passer le son du haut-parleur mais pour la symétrie les trous ont été réalisés de chaque côté de la prise USB.
Le dessus de l’appareil contient le jack 3.5mm pour votre casque filaire.
Du très classique donc pour le design de cet Apollo.

L’écran

La dalle installée sur cet Apollo Lite provient de chez Sharp et c’est en l’occurrence un écran IGZO.
On connait les qualités de cet écran fourni par Sharp, couleur, luminosité et permettant une certaine économie d’énergie.
Il est traité en Gorilla Glass 3 et nano-coating avec donc une très bonne résistance aux rayures et trace de doigts.

Il est parfaitement intégré dans le châssis et contient un joint très fin sur le pourtour, du très beau travail de la part de cette toute jeune marque !

La caméra

La caméra principale installée par Vernee est un capteur de 16MP Samsung s5k3p3 Isocell à technologie PDAF permettant une mise au point rapide.
Très belles couleurs non saturées, couleurs réalistes, un vrai plaisir de prendre des photos avec ce capteur.
Par contre, les photos de nuit ont montré une faiblesse, capture de la lumière ambiante assez difficile, du coup les photos sont piquées.
Une mise à jour venant d’arriver, de nouveaux tests seront nécessaires.

Pour la caméra avant, Vernee y a installé un capteur Samsung de 5MP s5k5e8, suffisant pour les selfies dont je ne suis pas vraiment adepte.

Le hardware

Le Vernee Apollo Lite est équipé du processeur Mediatek Helio X20, le même que celui qui équipe le LeEco Le2 X620 par exemple (modèle testé par le blog).
Est associé à ce CPU, le GPU Mali-T880 MP4 donc aucun soucis pour les jeux lourds en graphisme évolué.
Il est livré avec 4GB RAM + 32GB ROM (dommage, Vernee aurait pu se démarquer en le proposant avec 64GB par exemple), biensûr il reste au démarrage 25GB de ROM.
La batterie est annoncée pour 3180mAh, a vérifier.

Aucun soucis de stabilité côté wi-fi ni côté réception de la 3G/4G puisque compatible avec les B1/B3/B7/B20, idéal donc pour nous en France.
Pas de surchauffe excessive lors de forte sollicitation tel que le jeux par exemple.

 

Le software

Vernee est resté simple en proposant son Apollo Lite avec de l’Android 6.0 stock, pas de logiciels Chinois installés, pas de « trucs » bizarres en mémoire.
Rien d’autre que du simple et efficace. Seul le PlayStore est installé par défaut.
Il n’y a, en fait, pas grand chose à dire de ce côté là et finalement Vernee a très bien fait, il faut juste seulement espérer que cela reste comme ça et que Vernee n’ai pas l’idée d’installer de façon permanente une ROM customisée.
Ils annoncent sur leur site vernee.cc la sortie prochaine de leur ROM nommée V-OS qui sera en téléchargement, pour le moment.

CONCLUSION

IMG_2019

Cet Apollo Lite est tout simplement, pour nous à la rédaction, un des meilleurs modèles pour les téléphones autour de 200 euros et il est, pour notre part, en concurrence directe avec un modèle comme LeEco Le 2 X620 et non un UMI Super.
Nos tests montrent d’ailleurs des résultats très comparables entre ces deux modèles.

Doté d’une finition, parfaite et jolie (couleur originale), je n’ai personnellement vu aucun détail choquant pour la finition.
Tout y est parfaitement ajusté, des jeux au niveau des boutons parfaitement maîtrisés en passant par l’ajustement des tiroirs.
J’espère juste que ce soit le cas sur l’ensemble des modèles livrés aux clients.

Je n’ai, aussi, pour le moment, pas décelé de gros bugs bloquant certaines fonctions du téléphone.

Ce modèle est pour moi, un superbe surprise et si Vernee continu de cette façon, je leur promet un très bel avenir à la façon de OnePlus !
Prochaine étape, le modèle Apollo qui devrait équipé du CPU HelioX25

 

Laisser un commentaire